La non bibliothèque

Comment ça, il n’y a pas de bibliothèque dans la maison ? Non, je ne parle pas de cette étagère ridicule contenant trois best-sellers, pauvres succès d’année, et cinq livres de poche dépenaillés. Je vous parle d’une pièce appelée bibliothèque et ne servant qu’à y entreposer des livres qui, éventuellement, pourront être lus – dans la pièce même ou dans d’autres zones de la maison – par les habitants et/ou leurs visiteurs. Je vous parle d’une pièce dont la nécessité est tellement évidente qu’on n’en parle même pas. Je sais bien qu’ici les gens sont tellement cultivés qu’ils ont une bibliothèque virtuelle dans la tête où ils peuvent convoquer à volonté le texte du Songe de Poliphile.

Mais tout de même. C’est comme s’il n’y avait pas de cuisine dans la maison, et qu’on soit obligé d’apporter de la bouffe toute prête. C’est un architecte qui a dessiné ce bazar ? Eh bien, je lui fais pas mes compliments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *